Aménagement

Une paroi à la bonne taille pour éviter les éclaboussures

Par Christina
29 août 2018
Le premier rôle d’une paroi de douche dans une salle de bain ? Garantir une étanchéité absolue contre les éclaboussures. Mais pour remplir cette tâche, certaines conditions doivent être respectées.

La bonne hauteur d’une paroi de douche 

Aujourd’hui, la norme standard est 190 cm de hauteur, voire 200 cm. Certaines existent en format XXL et atteignent jusqu’à 210 cm, voire plus dans certains modèles haut de gamme. Dans tous les cas, il est important de laisser une ouverture pour que la vapeur d’eau puisse s’évacuer. En cas de fermeture totale de l’espace douche, il faut donc laisser un dégagement partiel au-dessus de la paroi battante.

L’épaisseur du verre 

Les parois de douche font généralement entre 6 et 8 mm d’épaisseur mais peuvent mesurer jusqu’à 10mm d’épaisseur dans le cadre de l’installation d’une paroi de douche fixe ne nécessitant pas de barre de renfort. Si la paroi est encadrée, le verre ne doit pas faire en dessous de 5 mm car un verre trop fin serait trop fragile à l’utilisation.

La bonne distance

Si une cabine de douche mesure moins de 100 cm de profondeur, il y a malheureusement une forte probabilité que l’eau éclabousse le reste de la salle de bain. Et c’est l’inondation à tous les coups si ce sont des enfants ou adolescents qui prennent leur douche ! Selon les experts, l’idéal est donc d’avoir une paroi de douche à au moins 120 cm de la robinetterie. Et si une porte pivotante avec ouverture à l’intérieur a été prévue, il faut que l’espace de douche soit assez large pour laisser une personne passer.

Partager cet article

Envie de conseils pour votre salle de bain ?