Aménagement

Les contraintes pour installer une douche à l'italienne

27 juin 2018
La douche à l'italienne fait rêver. Mais pour réussir cette douche ouverte à l'allure et aux courbes parfaites, il faut respecter les 3 E : Espace, Évacuation et Étanchéité

Quel espace nécessaire ?

Bonne nouvelle, tous les espaces d'eau, petits ou grands peuvent accueillir un receveur extra-plat. Sans démarcation entre le sol de douche et celui de la salle de bains, la douche à l'italienne s'adapte à toutes les superficies : asymétrique, triangulaire, sur mesure ou en angle ! 
La seule contrainte est d'avoir une paroi de douche suffisamment grande pour éviter les éclaboussures et les débordements.
Mais sous son apparente simplicité et son esthétisme épuré, l'installation d'une douche à l'italienne demande une bonne maîtrise d'ouvrage !
 

Maîtriser les contraintes d'évacuation 

La douche à l'italienne se décline en deux versions : sans bac et de plain-pied ou avec un receveur plat voire extra-plat. Or pour respecter les normes et profiter pleinement de son installation, l'évacuation doit mesurer 15 cm. En rénovation, il n'est parfois pas possible de creuser le sol. L'autre solution est alors d'installer un receveur extra-plat qui s'encastre dans à peine 5 à 6 cm de profondeur en prenant garde de respecter les contraintes d'évacuation. En partant de la bonde, il faut créer une pente de 1 % au sol et de 2 à 3 % pour l'évacuation. Un exercice délicat à confier de préférence à un professionnel. Il faut un débit d'évacuation suffisant sous peine de débordement ! À vous de choisir entre un siphon et une rigole appelée aussi caniveau qui court tout le long du receveur, le second étant plus efficace mais ayant un coût supérieur.
 

La douche à l'italienne : un espace 100 % étanche

Pour réussir une douche à l'italienne, outre l'évacuation, l'étanchéité doit être parfaite : de la chape au joint du carrelage de douche que ce soit au sol ou au mur, l'ensemble doit être parfaitement hydrofuge, sous peine de fuites et dégâts des eaux. Un film ou un produit d'étanchéité doit être appliqué sur les murs 10 cm au-dessus du receveur. Une étape cruciale car en cas d'infiltration, il faudra tout casser !

Vérifier votre débit d’eau

Dernier point important : si vous rêvez d’une douche à l'italienne offrant un véritable ciel de pluie, vérifiez que vous disposez d’une réserve d’eau suffisant.
 

Partager cet article

Vous aimerez peut être

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Prenez rendez-vous