Guide de choix

Le carrelage, matériau de prédilection pour une salle de bain saine

Par Olivia
24 juillet 2018
Étanche, résistant et facile à entretenir, le carrelage présente de nombreux avantages. Zoom sur les qualités de ce matériau qui présente, tant au sol que sur les murs, un intérêt majeur au niveau de l'hygiène dans la salle de bain.

Le carrelage, un revêtement facile à vivre

Le carrelage nous facilite la vie au quotidien. Dans la salle de bain, il s'adapte aux nombreuses contraintes que cette pièce peut présenter. Tout d'abord, il ne craint pas l'eau. Un élément non négligeable surtout dans les zones soumises à de fortes éclaboussures comme la douche. La porosité du carrelage est presque nulle et les salissures restent en surface. De ce fait, c'est un revêtement très facile à nettoyer. Un simple coup d'éponge humide ou une serpillière trempée dans de l'eau savonneuse ou du détergent suffit pour l'entretien quotidien. Enfin, grès cérame, marbre ou encore granit bénéficient d'une robustesse remarquable et représentent une solution durable. 

Le carrelage, une solution hygiénique

Autre avantage incontestable du carrelage, c'est un revêtement particulièrement hygiénique. Non poreux, il ne favorise pas le développement des bactéries, contrairement au bois et à la moquette. Si le carrelage classique multiplie les bons points, pour une salle de bain 100 % saine, sachez que de nouveaux modèles vont encore plus loin. Des carreaux traités antibactériens ont fait leur apparition sur le marché. Ce type de revêtement qui se désinfecte tout seul est idéal lorsqu'un des membres de votre foyer souffre d'asthme ou d'allergies.

Des joints à entretenir !

Les joints permettent de relier les carreaux mais surtout d'assurer l'étanchéité du revêtement. Mal réalisés, ils peuvent, entre autres, être à l'origine d'un décollement et entraîner des fuites. C'est pourquoi, mieux vaut faire appel à un professionnel. Pour une salle de bain saine, privilégiez les joints réalisés en résine époxy, non putrescible, car si le carrelage est un matériau facile à vivre, les joints, en revanche, ne sont pas si simples à nettoyer. Très souvent, des bactéries viennent s'y loger ce qui favorise l'apparition de moisissures. Pour lutter efficacement contre ce fléau, petite astuce de grand-mère : misez sur le bicarbonate de soude. Utilisé régulièrement, il permet de créer une barrière anti-bactéries. 
 

Partager cet article

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Prenez rendez-vous