Aménagement

Faire poser votre lavabo en toute sérénité

Par Eric
29 juin 2018
Qu’il soit sur pied, à colonne ou suspendu, le lavabo de salle de bain doit être installé avec précision et minutie. Car en plus d’être droit, il faut tenir compte du raccordement à l’eau. Une opération délicate à confier à un professionnel pour ne pas se retrouver les pieds dans l’eau !

Le lavabo sur colonne : impose son style !

Si elle paraît simple, la pose d’un lavabo sur colonne est une opération pas toujours facile à réaliser étant donné le poids du lavabo, entre 15 et 50 kilos. La colonne n’a qu’un léger rôle porteur : elle ne sert qu’à masquer le siphon et la tuyauterie. L’avantage est qu’avec ce type de lavabo, vous avez accès facilement à la tuyauterie en cas de fuite. 
Dans la même famille, le lavabo totem épouse des formes rondes qui offrent un cachet de modernité à la salle de bain. Mais attention son poids avoisine les 70/80 kilos. 
Mais une fois fixés, vous êtes tranquille, le lavabo colonne et ses déclinaisons sont conçus pour durer !

Le lavabo suspendu : pour un design maximal

L’avantage de poser un lavabo suspendu est que vous pouvez le placer à la hauteur que vous souhaitez. Il s’adapte ainsi parfaitement aux personnes à mobilité réduite (PMR). En règle générale, il sera à suspendre entre 85 et 90 cm à hauteur du sol. Sans meuble, le poids d’un lavabo simple est d’une vingtaine de kilos, donc là aussi il faut s’assurer que le mur est porteur. Une fois en place, qu’il soit de formes rondes ou rectangulaires, le lavabo suspendu libère de l’espace et apporte design et modernité à la salle de bain. Il existe également des lavabos d’angle, minis, légers et compacts, pour les petits espaces.

Partager cet article

Vous aimerez peut être

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Prenez rendez-vous