Guide de choix

Aménagement et accessoires de douche : 10 conseils pour s’offrir la douche idéale

Par Agnès
17 juillet 2019
Qu’est-ce qu’une douche idéale ? C’est une douche esthétique et suffisamment grande pour se mouvoir aisément, dans laquelle on se sent au chaud et en sécurité, et qui est facile à entretenir. Des qualités qui passent par différents aménagements et accessoires de douche, à prévoir dès la conception.

1. Une douche à l’italienne pour un accès facile

Dans la mesure du possible, prévoyez une douche de plain-pied (que l’on appelle parfois douche à l’italienne), c’est-à-dire de même niveau que le sol. Techniquement, cela implique l’encastrement du siphon et de la canalisation d’évacuation, ainsi que celui du receveur (la hauteur des modèles ultra-plats varie entre 3 et 4 cm). Mais, si l’on envisage une rénovation de la salle de bain, le jeu en vaut la chandelle, la douche de plain-pied étant facile d’accès, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

Cela étant, l’encastrement n’est pas toujours possible, en particulier lorsque le logement est situé dans un immeuble collectif. Tout dépend de l’épaisseur de la chape existante et de la possibilité de creuser dedans ou pas. La question doit être posée au plombier.

Toutefois, si l’on tient à la douche de plain-pied, il est possible de surélever l’ensemble du sol de la salle de bain (sous réserve d’une hauteur sous plafond suffisante). Dans ce cas, la marche d’accès est située à l’entrée de la pièce. Cette solution se justifie si d’autres éléments, siphons ou évacuations, doivent également être encastrés dans le sol. C’est par exemple le cas lorsqu’une baignoire îlot est prévue.

photo salle de bain douche italienne ouverte

2. Quelles dimensions pour une douche idéale ?

Alors qu’hier, on se contentait d’une douche mesurant 80 x 80 cm (voire moins), aujourd’hui on la rêve beaucoup plus vaste, au point de parler d’espace douche plutôt que de cabine de douche. De fait, les receveurs les plus populaires, actuellement, mesurent 140 x 90 cm. Cependant, une douche de 120 x 80 cm est déjà une très belle douche, permettant d’être à l’aise dans ses mouvements, que l’on soit assis ou debout.

3. Un sol antidérapant pour ne pas glisser dans la douche

Que le sol de la douche soit carrelé (douche à l’italienne) ou constitué d’un receveur, assurez-vous qu’il ne se transforme pas en patinoire une fois que vous serez savonné. Sachez qu’il existe des normes permettant de vérifier le caractère plus ou moins antidérapant du carrelage de sol ou du receveur de douche. Pensez à interroger le spécialiste, conseiller Envie de salle de bain ou plombier, afin qu’il vous guide dans votre choix.

4. Des rangements pour que rien ne traîne sur le sol de la douche

Prévoyez de quoi mettre à portée de main le nécessaire de toilette. Une niche réalisée dans la cloison de la douche est idéale – d’autant moins compliquée à réaliser qu’il existe des systèmes prêts à poser (chez Wedi et Jacob Delafon) – une étagère bien positionnée ou encore – pensez-y – un mitigeur thermostatique doté d’une étagère, sont également très pratiques.

5. Une robinetterie facile à manipuler même avec les mains savonneuses

Manipuler un mitigeur thermostatique avec les mains savonneuses n’est pas évident si les boutons de commande ne sont pas dotés d’ailettes ou d’une surface rugueuse facilitant leur préhension. A ce titre, les modèles à actionner par bouton-poussoirs sont recommandés dans la douche idéale (chez Grohe et Hansgrohe, par exemple). De plus, chacun comprend intuitivement leur fonctionnement, indiqué par des pictos. C’est important : qui ne s’est jamais retrouvé à l’hôtel, incapable de faire fonctionner le robinet en place ?

6. Une douche de tête bien enveloppante

Très appréciée, la pomme de tête fait partie des aménagements de douche à prévoir systématiquement. Grâce aux colonnes de douche dont l’offre est extrêmement variée, il est possible de s’offrir une confortable douche de tête dès 225 €, intégrant également le mitigeur et la douchette à main (pommeau de douche). N’hésitez pas ! S’installer, ne serait-ce qu’une petite minute, sous une pluie chaude qui vous enveloppe des pieds à la tête est une expérience particulièrement déstressante.

7. Une douche fermée, pour rester bien au chaud

La douche ouverte et sans porte est à la mode, plébiscitée pour son esthétique épurée. En l’absence de porte et paroi, la cabine peut toutefois être sujette aux courants d’air, notamment si l’on se trouve dans une grande salle de bain. Ce n’est pas le cas de la douche fermée, qui conserve bien la chaleur. Toutefois, après la douche, il est important d’ouvrir grand sa porte, qu’elle soit battante ou coulissante, afin d’évacuer la vapeur d’eau, même si la salle de bain est dotée d’une VMC. L’aération de la douche est importante pour que les joints des revêtements carrelés puissent sécher.

photo salle de bain avec douche ouverte

8. Des barres de maintien pour sécuriser la cabine de douche

Même si la conception de la douche prévoit un sol limitant les risques de glissade, il est important d’installer des barres de maintien. Grâce à ces accessoires de douche ergonomiques, on peut se baisser sans risque, ne serait-ce que pour récupérer la savonnette tombée au sol. Avec le siège de douche, les barres de maintien font partie des aménagements devenus importants dans la douche.

photo salle de bain et accessoires de douche

9. Un siège pour s’asseoir dans la douche

Pas de douche idéale sans siège à l’intérieur ! Ne pensez pas que celui-ci est exclusivement réservé aux douches des personnes âgées. Bien sûr, pour elles, s’asseoir est souvent nécessaire, l’équilibre étant moins assuré. Mais pour les plus jeunes, le siège de douche est un objet de confort : pour se raser les jambes, patienter pendant la pause d’un masque capillaire, prendre soin de ses pieds, et même y asseoir un enfant pour le doucher… L’essayer, c’est l’adopter, d’autant que ce type d’accessoires de salle de bain est désormais aussi fiable que design.

Si l’espace de douche le permet, ce siège peut être maçonné, donc inamovible, et revêtu de carrelage ou de mosaïque, par exemple. Sinon, il est fixé au mur et dans ce cas relevable, à la manière d’un strapontin (aucun encombrement avec ces modèles gain de place). Lorsqu’il est large (au moins 45 cm) et doté d’un pied, le siège de douche est même adapté aux plus costauds de la famille car conçu pour supporter une charge importante en toute sécurité (jusqu’à 150 kg) !

10. Une douche facile à nettoyer

Une douche facile à nettoyer est une douche fermée par une paroi en verre traité anticalcaire et habillée de panneaux muraux évitant les joints entre les carreaux de faïence ou de grès cérame. Les parois de douche coulissantes qui se déclipsent en un tournemain facilitent également l’entretien dans des zones où les résidus de savon et de calcaire peuvent s’incruster à la longue. Un adoucisseur, qui assure un traitement de l’eau anticalcaire, est également très utile.

 

Partager cet article

Vous aimerez peut être

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Nos conseillers de vente vous accompagnent de la conception jusqu'à la réalisation de votre projet.

Envie de conseils pour votre salle de bain ?