Tendances

6 idées pour carreler en beauté et à petit prix la salle de bain

Par Olivia
10 juillet 2019
6 astuces pour carreler en beauté et à petit prix la salle de bain Carrelage de salle de bain accessible, petit ou grand format, mix & match ou alternance de couleurs : rien de tel que le carrelage pour sublimer tout ou partie de son intérieur. Envie de salle de bain vous livre ses idées carrelage de salle de bain pour réussir votre rénovation à moindre coût.

Au sol ou au mur, le carrelage habille la salle de bain et attire les regards. Pour faire impression et exploiter au mieux son pouvoir ornemental sans craindre la surcharge, y compris budgétaire, les décorateurs emploient volontiers certains artifices : pose murale graphique, mise en valeur d’une zone en particulier, jeu de calepinage et association de formats et couleurs variés qui personnalisent le décor. Des idées carrelage pour la salle de bain qui privilégient les coups d’éclat sans faire exploser le budget. Selon la manière dont il est utilisé, le prix du carrelage peut être élevé… ou pas !

photo salle de bain avec carrelage rétro

 

1. Carreler à mi-hauteur, façon soubassement

Contrairement aux habitudes, il n’est pas toujours nécessaire de carreler une salle de bain jusqu’en haut des murs. On peut tout à fait arrêter le carrelage mural à 30-50 cm du plafond et appliquer une peinture au-delà. Mieux, si l’on arrête le carrelage à 1-1,50 m du sol, le soubassement créé structure la pièce et met en valeur son architecture. Bien sûr, dans la douche, autour de la baignoire et au-dessus du ou des lavabos, on maintient une surface carrelée afin de protéger les murs des projections d’eau. Mais il est possible de se caler sur la hauteur de la crédence du lavabo et carreler toute la salle de bain au même niveau.
Le soubassement a deux avantages : il donne un style classique chic à la salle de bain, qui dépend du carrelage choisi, et permet de réduire sensiblement le budget revêtement, pour peu que l’on sélectionne un carrelage de salle de bain pas cher. Astuce d’agencement : la création d’un muret de la hauteur du soubassement, sur un ou plusieurs côtés, permettra de déposer des objets, décoratifs ou pratiques.

2. Carreler un seul mur de manière spectaculaire

Et si l’on agissait avec le carrelage comme on le fait avec le papier peint, pour une décoration murale hors du commun ?
La stratégie consiste à sélectionner un très beau carrelage de salle de bain, qui ait du caractère, et à habiller soit le sol, soit un seul mur. On peut se décider pour un grès cérame offrant une belle imitation de parquet ou de carreaux de ciment, pour un motif panoramique spectaculaire ou encore pour des carreaux 3D dont les reliefs sont d’une revigorante modernité… Les autres murs sont simplement peints ou revêtus d’une faïence, mate ou brillante, mais coordonnés en termes de coloris.
Quel mur carreler ? Celui devant lequel la baignoire est installée, par exemple. Qu’elle soit encastrée – dans ce cas, le tablier est également carrelé – ou posée en îlot, elle est suffisamment basse pour que le revêtement produise son effet. En l’absence de baignoire, on peut habiller la douche à condition que la paroi choisie soit transparente et laisse voir le carrelage mural. La cloison accueillant le point d’eau constitue aussi une zone à priorisé, surtout si elle se trouve face à la porte d’entrée de la salle de bain.

photo Salle de bain avec carrelage jungle

3. Le damier : l’idée carrelage déco salle de bain graphique et intemporelle

Le damier est intemporel, donc éternel… Alternant des carreaux en faïence de deux couleurs différentes, le plus souvent le blanc et le noir, le damier crée une animation efficace et permet de personnaliser n’importe quels sol et mur de salle de bain design.
Au sol, on peut choisir des carreaux de 20 x 20 cm ou plus et, aux murs, des formats plus réduits, mais de même couleur, en variant l’effet graphique : non plus un damier, mais l’une des couleurs, par exemple le blanc sur la surface du mur et l’autre, par exemple le noir, en guise de frise supérieure. Un rendu chic et indémodable avec un prix du carrelage minimum !

4. Le carrelage en tapis de sol : pour mettre en scène la baignoire îlot

Le tapis de sol est superbe dans la salle de bain. Il peut s’étendre sur une grande partie du sol ou se contenter de beaucoup moins, quelques mètres carrés sous la baignoire ou devant le point d’eau… Ce qui est important, c’est qu’il soit bien visible, délimitant des zones d’activité ou un « chemin » qui peut contribuer à étirer visuellement l’espace.
Le carreau de ciment, véritable ou imité grâce au grès cérame, ainsi que la mosaïque, y compris de pierre naturelle, permettent de composer des tapis particulièrement décoratifs. Le premier parce qu’il propose une infinie richesse de motifs, la seconde parce qu’elle autorise toutes les fantaisies. La surface à couvrir étant limitée, cette astuce met l’accent sur une partie du sol et place ainsi en vedette le revêtement, un carrelage plus neutre (et donc moins onéreux) pouvant lui être associé par ailleurs.

5. Les jeux de formats : une solution efficace et bon marché

Les collections actuelles de carrelage ont l’avantage de multiplier les formats. Elles permettent, par exemple, de créer des assemblages originaux, tons sur tons. Le format briquette – par exemple le 11 x 25 cm – est idéal pour travailler sol et mur avec des carreaux unis : si les joints décalés sont classiques, la pose en points de Hongrie ou à bâtons rompus est très originale au mur. La tendance est aux plans de calepinage complexes, que le carreleur saura réaliser avec dextérité : l’alternance de carreaux de dimensions et de finitions de surface différentes (mat et brillant par exemple), avec des carreaux tantôt horizontaux, tantôt verticaux, lisses ou en léger relief, donne du rythme au mur ! Les idées de décoration ne manquent pas !

photo Salle de bain avec carrelage multicolore

6. Les variations de couleurs pour une salle de bain multicolore !

Prenez des carreaux de faïence de 10 x 10 ou de 20 x 20 cm en deux, trois, quatre, cinq couleurs différentes (ou plus encore) et, aux murs, assemblez-les façon patchwork ! Que cet assemblage soit aléatoire ou qu’il réponde à une construction géométrique savante, l’effet bonne humeur est garanti avec le principe du mix & match qui est tendance, y compris dans les pièces humides ! Teintes en camaïeu ou sur-vitaminées, plus la salle de bain est petite, plus le résultat en vaut la peine, ces compositions apportant un cachet très personnel. C’est facile et très efficace du point de vue décoratif.

Partager cet article

Vous aimerez peut être

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Envie de conseils pour votre salle de bain ?

Nos conseillers de vente vous accompagnent de la conception jusqu'à la réalisation de votre projet.

Envie de conseils pour votre salle de bain ?